Oxalor - Procédé pour un Traitement 100% naturel des déchets ménagers et assimilés.

« Un monde sans déchets »

  • <span>«Rien ne se perd ...<br/>Rien ne se crée ...<br/>Tout se transforme. »</span><span style=font-size:14px;><i>Antoine Lavoisier</i></span>
  • <span>La valorisation <br/> agronomique.</span><span style=font-size:14px;>Affinage de la fraction organique pour la transformer en fertilisant.</span>

A la une

  • Publié le 19-02-2014

    Inauguration de l'usine OXALOR à Lezay

    Inauguration Usine Oxalor Lezay

    Oxalor à Lezay : "Une révolution"

    Concrétisation d’une idée lancée en 1997, l’unité de traitement et de valorisation des déchets ménagers Oxalor vient d’être inaugurée. La Région mise sur l’avenir de ce procédé.

    En savoir plus

Le procédé OXALOR®

Le principe : une réaction exothermique naturelle rapide et controlée

Le procédé OXALOR® est un procédé innovant et industriel permettant de traiter et de valoriser les déchets ménagers et assimilés à partir de leur état brut. Le procédé consiste en une attaque des fractions organiques par un réactif « CALOX® » à base d’oxyde de calcium (CaO) : un principe de réaction connu, mais repensé et optimisé en une solution «high-tech» par le Groupe OXALOR®.

Un réaction bio-chimique 100% naturel avec stabilisation et hygiénisation des déchets

Tous les déchets ou matières composant le gisement subissent une réaction exothermique naturelle (env. 90°) et rapide (moins de 3 heures).  Les déchets traités issus de cette réaction sont hygiénisés, déshydratés et de ce fait, sans odeurs ni lixiviats.

La séparation et la valorisation

Quatre fractions distinctes composent les produits issus de la réaction :

  • Une fraction organique dégradée, déshydratée et hygiénisée qui permettra la valorisation agronomique.
  • Une fraction non-organique (flaconnages, ferreux, non-ferreux) hygiénisée permettant la valorisation par des filières industrielles de recyclage.
  •  Une fraction CSR (combustible solide de récupération) permettant une valorisation énergétique.
  •  Une fraction inerte, qui ne peut plus subir aucune modification physique, chimique ou biologique et destinée pour sa faible part à l’ISDN ( 5 à 10 %).